Délégué aux prestations familiales

Certificat national de compétence (CNC) mention " délégué aux prestations familiales "

Objectifs

La fonction de mandataire judiciaire est un métier à part entière, dont l’exercice impose la réussite d’une formation complémentaire attestant d’un ensemble de compétences afin de :

  • Connaître les dispositifs de protection de l’enfance et savoir situer l’intervention du délégué aux prestations familiales au regard de celle des autres acteurs.
  • Savoir élaborer et mettre en œuvre un projet d’intervention dans le cadre de la mission du délégué aux prestations familiales.
  • Connaître les principes de l’éthique professionnelle du délégué aux prestations familiales.
  • Savoir communiquer avec les différents partenaires.
  • S’approprier des méthodologies de travail et maîtriser les outils de communication.

Public concerné et conditions d’accès

  • Aux professionnels exerçant déjà des mesures d’aide à la gestion du budget familial (anciennement tutelle aux prestations familiales).
  • A toute personne titulaire d'un diplôme d'état de travail social de niveau III enregistré au Registre National des Classifications Professionnelles (RNCP). Sous réserve de remplir les conditions définies à l'article D. 474-3 du code de l'action sociale des familles.

Contenus de la formation

La durée de la formation est de :

  • 180 heures de formation théorique
  • 350 heures de formation pratique, soit 10 semaines consécutives (stage)

(Des allègements et des dispenses sont consentis au regard des textes règlementaires en fonction des diplômes et de l’expérience professionnelle du candidat)

Quatre domaines de formation théorique

DF 1 : La mesure judiciaire d’aide à la gestion du budget familial (126 heures)

  • Module 1.1 : le cadre juridique (24 heures)
  • Module 1.2 : la connaissance du public (48 heures)
  • Module 1.3 : l’accompagnement éducatif et budgétaire (54 heures)

DF 2 : Le délégué aux prestations familiales (54 heures)

  • Module 2.1 : les contours de l’intervention et ses limites (24 heures)
  • Module 2.2 : les relations avec le juge et les autres partenaires (12 heures)
  • Module 2.3 : déontologie et analyse des pratiques (18 heures)

Un stage de dix semaines

Un stage de dix semaines consécutives auprès d’un service inscrit sur les listes départementales pour l’exercice des mesures judiciaires d’aide à la gestion du budget familial (MJAGBF) ou d’un mandataire titulaire du CNC DPF. Les personnels ayant une expérience professionnelle d’au moins six mois dans le cadre d’une activités tutélaire en sont dispensés.

Intervenants

Équipe pluridisciplinaire et pluri-référentielle :

  • formateurs IRTS, formateurs universitaires et professionnels du secteur social et médico-social
  • professionnels exerçant une activité tutélaire et professionnels du monde juridique et judiciaire

Validation

Chaque module fera l’objet d’une validation orale ou écrite.

Informations supplémentaires