Éclairages

recherche

L’Institut Régional du Travail Social Champagne-Ardenne invite régulièrement des acteurs du social (chercheurs, professionnels du social et de la formation en travail social, usagers) pour donner leur point de vue sur des questions travaillant le social et qui interrogent les travailleurs sociaux dans leur relation avec les personnes en difficulté.

L’idée étant de proposer un espace d’écriture et de publication pour des contributions plurielles pouvant apporter des éclairages sur le social dans cette dialectique permanente nécessaire aux pratiques sociales, à la formation et à la recherche en travail social. Cela nécessite une « traduction sociale » des différents points de vue et la facilitation de l’expression de chacun. L’intention est de contribuer, dans le cadre d’un institut de formation de travailleurs sociaux, au partage des connaissances, au développement des compétences, à l’évolution des attitudes professionnelles mais aussi à la passion du savoir et à l’élaboration de la pensée.

Un comité de rédaction anime cette publication et chaque numéro a un comité de lecture spécifique. Vos propositions de contribution sont à envoyer au secrétariat d’Eclairages (Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.). Elles peuvent porter sur :

  • les pratiques sociales et professionnelles de terrain apportant un éclairage sur les réalités sociales des personnes et groupes en difficulté,
  • les pratiques formatives, les écrits de formation et les expérimentations pédagogiques,
  • les cadres institutionnels et politiques du travail social.

Contact : Catherine Tourrilhes, Responsable de publication — Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.

Hors-série Le Sociographe

Dernier hors série
HS n°8 - L’éducation peut-elle être contrainte ? (hors-série, 2015)

Hors-série n°8 / L’éducation peut-elle être contrainte ? (hors-série, 2015)

Sous la direction de Nordine-Ahmed Touil et Catherine Lanzi;